Commespace poursuit son développement et investit 10M€ dans l'ancien site Enedis

Commespace poursuit son développement sur la Région du Grand Ouest en investissant 10 M€ dans l’ancien Centre d’Affaires Enedis.
Philippe et Antoine GUENOT, président et directeur général de la société Commespace ont signé l’acquisition du site Enedis, rue Romain Rolland à Saint-Brieuc auprès de la foncière Tikehau Capital accompagné par l’agence Advenis de Rennes pour la transaction. Le site, jusqu’ici géré par Catella pour le compte de la foncière, s’étend sur une surface de 33 000 m² au bord de la départementale D700 reliant la RN12 au sud de Saint-Brieuc par le rond-point de Brézillet. Au total, c’est près de 10 500 m² de bâtiment d’activités, de bureaux et d’entrepôts répartis sur l’ensemble du foncier.

DÉMÉNAGEMENT APRÈS 44 ANS

Ce site historique de l’agglomération briochine a changé avec les années et les évolutions du groupe EDF. Les citoyens briochins se souviennent très bien de l’enseigne « EDF-GDF » qui surplombait le bâtiment avant qu’Enedis en devienne l’occupant principal. Les premiers bâtiments ont été construit à la fin des années 70 avec le développement de Saint-Brieuc dans les mêmes années que le déménagement de l’hôpital des capucins pour le site de « La Beauchée ».


Après 44 ans d’occupation, le site ne correspondant plus à leurs besoins, la direction départementale a fait le choix de trouver un nouveau bâtiment pour regrouper ses services supports avec le souhait de rester sur Saint-Brieuc et dans le même secteur géographique.
Et c’est dans le « Centre d’Affaires Rabelais » à Saint-Brieuc construit par Commespace qu’Enedis a pris place, fin mars 2021. Ils occupent plus de la moitié des 4 000 m² de bureaux avec 144 places de parking dont 22 places électriques.

ACTIVITÉS TERTIAIRES ET ÉCONOMIQUES

Le site est un projet de grande ampleur, il s’étend sur 3,3 ha dont 30 000m² de bâti, comprenant une tour de quatre étages (4000m²), des entrepôts, un réfectoire et une maison de gardien. La tour sera réhabilitée pour réaliser des bureaux en revanche les autres bâtiments seront déconstruits pour laisser place à des locaux d’activités.
Une réelle opportunité d’implantation pour des acteurs économiques souhaitant évoluer dans un cadre privilégié et s’inscrire dans la dynamique briochine.